Accros du plaisir et femmes sans orgasmes : est-il possible d’atteindre l'orgasme ?

Notre conduite est aussi conditionnée par le plaisir que par la douleur. Si nous avions un levier à portée de main qui pouvait nous procurer des orgasmes instantanés au moment de le tourner, nous le battrions de manière compulsive, tout comme un addict ruine sa vie pour la récompense momentanée de la gratification qu'il obtient en consommant sa drogue. En 1953, deux chercheurs de l'Université McGill au Canada ont découvert (par erreur, comme ces choses-là font habituellement) que les rats pouvaient se faire stimuler jusqu'à 2000 fois en une heure, même en arrêtant de manger, de boire et de prendre soin de leur portée. Pour que les rats ne meurent pas, il fallait les déconnecter du circuit qui leur procurait du plaisir. Et cela est vrai pour les personnes aussi ? A priori, nous pourrions dire non, car contrairement aux rats, nous sommes des êtres sensés. Mais non, ou pas autant que nous le croyons, le plaisir est une force puissante.

C'est ainsi que, grâce à une expérience très peu éthique menée par le docteur Galbraith à la Nouvelle-Orléans avec des patients afro-américains dans des hôpitaux psychiatriques (soit dit en passant, sans leur consentement éclairé), nous savons que nous pouvons être aussi irréfléchis que les rats. À tel point que beaucoup de ces personnes ont négligé leur hygiène personnelle et leurs obligations familiales en échange de la récompense d'un plaisir direct. Le plaisir est-il une drogue ?

Femmes sans orgasmes

« Je n'ai jamais eu d'orgasme » ou « Je ne sais pas si j'ai eu un orgasme ou non » sont des phrases plus courantes qu'il n'y paraît, et dans 99 % des cas, elles sont prononcées par des femmes.

Comme l'a déclaré le spécialiste John Foster Green, « je n'ai jamais rencontré, en cinquante ans de carrière, un homme qui n'ait jamais eu d'orgasmes, et pourtant j'ai rencontré des centaines de femmes dans cette situation ». Le manque d'orgasmes, également appelé anorgasmie, peut être un problème ponctuel chez les hommes, généralement de type physique, tandis que chez les femmes, il est presque toujours psychologique. La première chose qui doit être clarifiée est que les femmes sont aussi génétiquement prédisposées à avoir des orgasmes que les hommes. Par ailleurs, contrairement aux hommes, elles peuvent avoir des orgasmes plus longues, plus intenses et même multiples.

La question est : est-ce qu'on peut apprendre à avoir un orgasme ? En fait si, même s'ils ne nous l'enseignent pas à l'école (nous proposons que ce soit une matière obligatoire). Les experts affirment que près de 95 % des femmes qui utilisent les services de consultation à cause de l'anorgasmie résolvent leur problème.

Quelle est la première étape pour atteindre un orgasme ?

La réponse ne pourrait pas être plus évidente. La première étape pour atteindre l’orgasme est de connaître votre propre corps. Malheureusement, à cause de leur éducation, des positions religieuses, des préjugés sans fondement ou du manque de normalisation de la sexualité, il y a des femmes (oui, ce n'est pas pour rien, mais dans ce cas, toutes, sinon la grande majorité, sont des femmes) qui ne savent pas comment est leur corps. Alors vous savez, il est temps de vous toucher ! Explorez, découvrez, fouinez, prenez un miroir, tout ce qui vous vient à l'esprit. Accordez-vous du temps. Comment allez-vous atteindre l'orgasme en couple si vous ne savez pas comment jouir en solo ? Comment une autre personne pourra-t-elle savoir ce que vous aimez si vous ne le savez pas vous-même ? S'il vous plaît, une demande spéciale : Tou-chez-vous ! On ne veut pas avoir à le répéter.

Plus de conseils. Au cas où vous vous toucheriez et ne réussiriez pas à atteindre l'orgasme, les vibromasseurs sont le remède infaillible. À cet égard, les stimulateurs clitoridiens à succion décrochent le pompon. En fait, beaucoup de thérapeutes les utilisent pour traiter les cas d'anorgasmie. Le clitoris (loué soit-il) possède 8 000 terminaisons nerveuses, soit exactement deux fois plus que le gland. C'est le seul organe du corps humain dont la seule mission est de procurer du plaisir, et le vôtre fonctionne aussi bien que ceux de toutes les autres femmes ! Chouchoutez-le et donnez-lui toute l'attention qu'il mérite. Voici une statistique : 83 % des femmes qui ont utilisé un stimulateur ou un masseur clitoridien ont atteint l'orgasme en moins de 3 minutes.

Un moyen extraordinaire de préparer votre corps aux orgasmes qui sont sur le point d'arriver est d'utiliser des boules de Geisha. Elles renforcent votre musculature vaginale et votre plancher pelvien et parmi leurs nombreux avantages, le plus important ici est qu'elles rendent vos orgasmes plus intenses et plus longs (jusqu'à 15 secondes !). C'est quelque chose à garder à l'esprit, pas vrai ?

L'orgasme nous rend plus heureux et même meilleurs. À nous tous. Il est capable de nous détendre, de nous faire sourire et de nous inspirer. « Explosion », « annihilation », « éruption », « annulation ». La littérature, mais aussi les études médicales, ont essayé de le définir sans succès. Le langage fait défaut sur certains points, mais dans la description de l'orgasme, il tombe à genoux face à la réalité. « No life can equal such a death » ("aucune vie ne peut égaler une telle mort »), a écrit le mari de Mary Shelley. Désormais, vous pouvez mourir autant de fois que vous le souhaitez.

Étapes pour atteindre l'orgasme

La peau est le plus grand organe érogène du corps, mais souvent, par pure ignorance, nous oublions l'importance de stimuler le corps et l'esprit et nous nous concentrons exclusivement sur les parties génitales.

Même si vous adorez les hamburgers, vous ne passeriez pas votre vie entière à manger la même chose, n'est-ce pas ? La chose la plus importante pour atteindre le point culminant est de nous détendre et de connaître notre propre plaisir. Si vous êtes capable d'atteindre l'orgasme en solo, il sera plus facile de l'atteindre en couple. Alors, tout d'abord, explorez-vous, détendez-vous et puis lancez-vous. Chez les couples, il y a deux clés : la communication et ce qu'on appelle incorrectement les jeux préliminaires, qui sont plus importants dans le sexe que la pénétration. Expliquez à votre partenaire ce que vous aimez et comment vous l'aimez, riez, parlez et laissez-vous emporter. Bientôt, votre température corporelle augmentera, vos jambes trembleront et vous commencerez à ressentir des contractions involontaires. Félicitations, l'orgasme est arrivé. Profitez-en.

Types d'orgasmes

  • Orgasme clitoridien
  • Orgasme vaginal
  • Orgasme mixte
  • Orgasme induit par l'exercice
  • Orgasmes pendant le sommeil
  • Orgasme atteint par les mamelons
  • Orgasme anal

Vous naviguez dans EroticFeel depuis États-Unis et nous avons une page web spécifique pour votre pays. Nous ne livrons pas à États-Unis par le biais de cette version, pour cela vous devez changer de version. Voulez-vous continuer à naviguer dans EroticFeel ou préférez-vous changer pour le site de États-Unis ?